Adduction d’eau Kashalala – Burhale : une nouvelle manne

Adduction d’eau Kashalala – Burhale : une nouvelle manne

Adduction d’eau Kashalala – Burhale : une nouvelle manne

Dixit Abbé Dunia Ciruhula Antoine,
Curé de la Paroisse Saint Jean-Apôtre de Burhale.

 C’est avec une grande satisfaction que nous voulons traduire ici, en quelques phrases, notre joie de voir l’adduction d’eau Kashalala-Burhale aboutir en douceur.

En effet, après 3 jours de formation du Comité de Gestion, par le Comité pour l’Autopromotion à la Base, tenue à Burhale, du 25 au 27 novembre 2021, la population de Burhale se rend compte, petit à petit, que ce qui était un rêve est en train d’être traduit en réalité et s’en réjouis.

Nos sincères remerciements s’adressent d’abord au Seigneur, Maître du temps et de l’histoire, lui qui écrit droit sur les lignes courbes.

24 ans sans eau à Burhale, personne n’avait imaginé, après plusieurs tentatives des plusieurs ONG que Burhale serait encore arrosé. Les échecs étaient liés à la longueur du trajet de l’adduction (25 km) qui, en conséquence, exigeait un budget consistant.

Des années accumulées, cela a engendré un désespoir sans pareil dans les têtes d’un grand nombre des gens, si bien qu’il est devenu quasi difficile d’engager le peuple dans n’importe quelle autre initiative de développement. Et voilà qu’avec le Comité pour l’Autopromotion à la Base, la donne a été changée.

Nous remercions Monseigneur l’Archevêque de Bukavu pour son souci toujours croissant de voir nos milieux se développer intégralement grâce aux multiples initiatives introduites auprès de personnes de bonne volonté.

Nous saluons sa collaboration avec l’organisation Misereor qui a consenti que le projet d’adduction d’eau soit orienté à Burhale.

Nous sommes heureux que Misereor ait fait un bon choix du Comité pour l’Autopromotion à la Base pour la réalisation du projet.

Que tous les agents du Comité pour l’Autopromotion à la Base trouvent ici notre gratitude pour leur engagement, leurs orientations et leur savoir-faire qui ont permis, malgré la lourdeur des travaux et la longueur de la ligne de mener les travaux ensemble avec la population, jusqu’aux bouts.

La Chefferie de Ngweshe est intervenue aussi plusieurs fois dans la sensibilisation de tous les Chefs locaux aux différents échelons pour qu’ils s’approprient le projet.

Nous leur restons très reconnaissants !

Un immense merci à toutes les personnes de bonne volonté, natives de Burhale, vivant à Bukavu et à Kinshasa pour leurs contributions à la participation locale qui était exigée pour la réalisation des travaux.

Désormais : –   Les maladies liées à la prise de l’eau salle seront progressivement éradiquées ;

  • Les ménages auront de l’eau à une distance raisonnable ;
  • Les familles pourront aménager des jardins potagers à la maison ;
  • Les objets de cuisine seront convenablement lavés ;
  • Les personnes pourront se laver plus d’une fois par jour ;
  • La recette des cotisations pourra servir pour entretenir les ouvrages d’eau installés, maintenir l’adduction et initier d’autres projets, …

Comité de Gestion d’adduction Kashalala

Nous espérons que la population comprendra que la manne est tombée, mais qu’il lui revient de la cueillir avec beaucoup de délicatesse, en s’imprégnant d’une gestion administrative, technique et financière saine et surtout rigoureuse pour que les générations à venir en soient elles aussi bénéficiaires. Quant à la Paroisse de Burhale, elle s’investira toujours, comme elle l’a assuré depuis le début des travaux, dans la sensibilisation de la population et particulièrement de ses fidèles pour que ce trésor soit protégé et maintenu le plus longtemps possible.

 

Un immense merci à tous et à chacun !

 

Abbé Antoine Dunia Ciruhula, Curé de la paroisse de Burhale

Burhale, le 04 avril 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.